Kana, le panda chantant

Publié le par Boutigny Guillaume

Une autre idée de la chanson

Médicalement le saignement d'oreille est généralement consécutif à un traumatisme cranien. Il se peut aussi que cela vous arrive alors que vous etes tranquillement assis dans votre canapé. Imaginez. Un de vos amis, celui qui s'enthousiasme souvent pour un rien, débarque chez vous avec un cd dans la main. Avant que vous puissiez poser la moindre question, votre ami met le disque dans le lecteur adéquat et vous lance une réplique du genre "tu vas voir, ca déchire sa mère ! c'est japonais, et c'est génial". Effectivement ca déchire sa mère. D'ailleurs quand vos oreilles se mettent à saigner au bout de 10 secondes d'écoute, vous vous dites que ca ça déchire aussi vos tympans. Vous eteignez donc le lecteur, envoyez un coup de boule rotatif à votre ami et regardez ensuite la pochette du cd pour lire le nom de la chanteuse : KANA.

 

Difficile de parler du personnage. Difficile de cerner cette mini jeune femme et sa musique si particuliere. Kana est à part, et se démarque par sa personnalité atypique, si rafraichissante au milieu du maelstrom uniformisé que constitue une partie du paysage musical japonais. En meme temps, il semble saugrenu de parler de Kana comme d'une chanteuse. Parce que meme si on aime, il faut admettre que Kana massacre la moindre note qui franchit sa glotte.

 

Née le 26 Février 1982, Kana (c'est son vrai prénom, et son nom de famille reste mystérieux) est un petit bout de femme de 1.56m qui mixe différentes carrieres avec ses passions premieres : créer des vetements et les pandas ! C'est donc en portant ses propres créations, à la lisiere du gothic et du rococo, que Kana se crée une indentité tout de suite assimilable. Surtout que non contente de déclarer vivre en foret avec sa famille composée de panda, Kana incorpore toujours un élément de son animal fétiche dans ses tenues (le plus souvent des oreilles). Un tel look et une telle personnalité ne pouvaient donc qu'attirer le regard, et c'est tout naturellement que Kana mene une carriere de mannequin (dans le genre gothic lolita). Pourtant Kana est surtout connue pour sa carriere musicale.

Ecrivant elle meme les paroles, elle décline son univers en musique. Et c'est bien là qu'une certaine aversion pour le personnage peut naitre, car Kana est dotée d'une voix particuliere dont elle use et abuse quitte à exagérer son coté insuportable. Jouant sur une voix aigue nasale, Kana ose aller jusqu'au bout de sa démarche. Ce n'est donc pas tant sur un plan purement musical qu'il faut écouter Kana, mais bien en tant que globalité artistique où se dessine un univers merveilleux. Bien sur la barriere de la voix, dont la justesse mélodique est une légende, est un cap difficiel à franchir. Il se cache cependant derriere tout cela une artiste interessante donc le punch, l'envie de vivre sa vie et la naturel confondant ne peuvent que séduire. Electron libre de la scene japonaise, Kana semble heureuse dans son univers fantaisiste. Et comme la musique de ses chansons sonne plutot bien à coup de guitares lourdes, de basses sauvages et d'electro, il est facile de continuer à plonger avec elle en compagnie des pandas, quitte à revenir du sang plein les oreilles.

 

VIVE KANA ! 

Publié dans Asian Sound

Commenter cet article

kawaii_saseko :0104: 19/01/2008 18:57

je ne sais pas si tu verras un jour ce com vu la date de l'article ^^ mais je tente ma chancepour moi kana chante très bien, pour une simple raison = elle transforme sa voix à volonté, effectivement avant elle ne chantait  qu'en "gémissant" mais aujourd'hui elle peut tout aussi bien continuer à gémir, que faire une voix d'enfant, ou chanter "normalement". Je l'ai vue en concert et j'ai trouvé son univers génial, c'est pour des artistes comme elle qu'on aime la j-music ^^ayu et kumi koda, c'est sympa 5 minutes mais kana, on ne s'en lasse jamais héhé

Kawo 04/07/2006 19:06

Kana est une artiste médiocre, je lui préfère encore Ayu, car même si elle a un côté ô combien commercial, sa voix est un peu plus juste. Mais ma véritable chanteuse préféré de JPop est Younha, qui par sa fraîcheur, change un peu l'horizon de la musicalité pop japonaise.