Odoru Daisousasen, a Japanese police drama

Publié le par Boutigny Guillaume

ODORU DAISOUSASEN

(aka Bayside Shakedown aka Rythm and Police)

Japon

1997 à 2005

Réalisateur : Motohiro Katsuyuki et Sawada Kensaku

Avec : Yuji Oda, Toshiro Yanagiba, Eri Fukatsu, Miki Mizuno, Yusuke Santamaria, Chosuke Ikariya

jdorama. Nom barbare pour des séries qui oscillent entre la mièvrerie totale et le bonheur le plus absolu. Les jdorama sont un terme génériques désignant ces fameuses séries télé japonaises souvent mal aimées du public occidental qui pourtant aime la production cinématographique de l'archipel. C'est cependant une terrible erreur que de ne pas jetter un oeil avide à ces séries souvent abetissantes.

Odoru Daisousasen est de ces séries qu'il serait criminel de laisser passer. Car odoru Daisousasen est un chef d'oeuvre définitif décliné à la télévision, bien sur, mais aussi au cinéma. Car pour mémoire la famille Odoru Daisousasen c'est à l'heure actuelle une série TV de 11 épisodes (1997), trois TV speciaux (1997 et 1998), deux films cinéma (1998 et 2003) ainsi que deux films cinéma et un TV special (2005) pour les spin off.

Une bien belle longévité pour un jdorama qui est par essence un produit de consommation courante, vite vu, vite remplacé. Et il faut bien une explication à ce phénomène. Cette derniere est toute simple : Odoru Daisousasen est l'adéquation parfaite entre comédie, drame, histoire sentimentales, enquetes policieres, tracas de la vie privée, le tout servi par une brochette de comédiens inoubliables.

Odoru Daisousasen raconte la vie quotidienne du commissariat de Wangan : les grosses enquetes, les petits larcins, les tracas du quotidien et bien entendu les relations entre les personnages principaux. Un principe qui rappele fortement des grands succès américains tels que EIR ou NYP Blues, sauf que Odoru Daisousasen, jdorama oblige, ne nage pas en plein réalisme sordide. Tout est certes propre, mais l'important se situe surtout dans l'approche entre drame et comédie, à un rythme soutenu, et bien sur au travail sur la psychologie des personnages. Ici point de super héros réussissant à dominer toutes les situations. Les policiers de Odoru Daisousasen sont des hommes diablement humains dans leurs forces et leurs faiblesses.

La série TV et les 3 premiers TV spéciaux s'attardent sur le personnage principal de Aoshima, jeune inspecteur idéaliste et fougueux. Autout de lui gravite une gallerie classique mais charismatique d'inspecteurs tels que Sumire Onda, la partenaire de Aoshima, ou bien Shinji Muroi, le meilleur ami d'Aoshima qui a choisi de travailler dans la bureaucracie plutot que sur terrain. Misant sur des intrigues courtes et un ton quelque fois léger, ces 14 épisodes constituent le corps de Odoru Daisousasen en placant les personnages, leurs caracteres, leurs histoires et leurs motivation.

Dejà considérée comme une série culte, le statut de Odoru Daisousasen va exploser les rangs de la célébrité la plus folle avec les deux premiers films cinéma en 1998 puis 2003. Dotés de budgets conséquents, et reprenant la meme équipe que la série TV, les deux films de la license Odoru Daisousasen sont de véritables blockbusters à la sauce japonaise. Rythmés, droles, époustouflants, émouvants, les deux premiers films cartonnent evidemment au box office; le second film devenant meme le plus gros succès japonais pour un film live.

En 2005, Odoru Daisousasen se voit accoler trois spin off, plutot interessants. Spin off car pour la premiere fois, ces films ne s'attardent pas sur le personnage de Aoshima (qui est meme totalement absent), mais sur deux personnages secondaires : Shinji Muroi, et Masayoshi Mashita. Entre les deux films, sortis sur les écrans nippons à quelques mois d'intervalle se situe aussi un TV spécial centré sur un personnage secondaire seuleument entrevu dans le film sur Masayoshi Mashita, mais joué par l'immense Susumu Terajima.

Toujours fort d'un succès d'audience correct apres 8 années d'existence, Odoru Daisousasen peut etre considéré comme un véritable phénomène de société au Japon. Et il y a fort à partier qu'en 2007, pour feter les dix ans de la license, un nouveau film viendra cartonner au box office, laissant les spectateurs ravis, le theme de la série leur trottant gentiment dans la tete. 

Publié dans Jdorama

Commenter cet article

ziza 22/07/2007 23:04

j'ai commence a l'ai voirs sous titré francais c vraiment trés bien je le conseil a tou le monde i a vraiment de tout dans ce drama
VIVE LES DRAMA

yume 15/10/2006 14:15

Bonjour,
pour info il y a eu censure du commentaire précédent celui ci.
En créant ce blog, je pensais avoir à faire à un lectorat responsable, amoureux de cinéma sous toute ses formes. Je n'ai donc instauré aucune regle préalable sur les themes interdits dans les commentaires aux articles publiés. Il est pourtant indubitable que le téléchargement et le piratage ne rentrent pas dans les thématiques autorisées.