30 noms pour la postérité

Publié le par Boutigny Guillaume

Quitte à continuer de verser dans le top 10 qui donne des sueurs froides tant le combat intérieur qui fait rage au moment de l'établir est fort, autant aller encore plus loin que le précédent essai sur les films japonais préférés.
Histoire, donc, de pousser le concept encore plus loin voici venu trois top 10 forcément subjectifs :

- Mes 10 réalisateurs japonais préférés
- Mes 10 acteurs japonais préférés
- Mes 10 actrices japonaises préférées

On pourrait bien sur continuer longtemps sur ce modele, comme "Mes dix compositeurs japonais préférés" (meme si comme je l'explique en commentaire, ce n'est pas mon truc). On pourrait. Une autre fois peut etre.

Mes  10 réalisateurs japonais préférés

- IWAI Shunji. Parce qu'il est l'artisan du film qui m'a le plus fait vibrer ces  dernieres années. Parce qu'il a la délicatesse et la subtilité de ceux qui savent comment aborder des sujets graves.

- KUROSAWA Akira. Parce que le premier film japonais que j'ai du voir était surement Les 7 samourais. Parce qu'il était intraitable sur la mise en scene de sa vision. Parce qu'il avait cru en MIFUNE Toshiro. Et meme si finalement il n'a jamais su filmer les femmes.

- HIROKI Ryuichi. Parce que du pinku à ses derniers films plus auteurs il a sur garder une ligne directrice claire, mélant érotisme et portrait intimiste touchant de vérité. Parce qu'il sait filmer le corps d'une femme et ses tourments.

- SHIOTA Akihiko. Parce qu'il est le réalisateur de deux des plus beaux films sur l'adolescence abattue en plein vol. Parce qu'il sait parler des choses que l'on n'ose s'avouer. Et parce que ses deux films sur l'obsession et le fétichisme sont d'une beauté et d'une intelligence à couper le souffle.

- MIZOGUCHI Kenji. Parce que parmi les réalisateurs dits classiques il est celui qui m'a le plus touché dans ses portraits sans concessions et violents. Parce qu'un homme qui parle de pureté bafouée, du machisme de la société, et de femmes avec un tel talent sans aucune surenchere ne peut etre ignoré.

- ITO Shunya. Parce qu'il a été une étoile filante au talent éblouissant. Parce qu'il a su transcender des codes d'exploitation pour accoucher de la série mythique des Sasori et proposer, au délà d'un manifeste féministe, des plans d'un beauté plastique inouie et envoutante.

- MISUMI Kenji. Parce qu'il était un artisan appliqué et impliqué. Parce qu'il est à la base de quelques uns des chambaras les plus enthousiasmants des années 60 & 70. Parce qu'il restera fidele au genre. Et parce que Baby Cart 2 c'est quand meme un monument d'inventivité visuelle.

- HONDA Ishiro. Parce que le kaiju eiga est une genre respectable et qu'il lui a donné ses lettres de noblesse et tous les codes visuelles et narratifs. Parce qu'il est le papa de Godzilla et Mothra, mes deux animaux favoris.

- SHINDO Kaneto. Parce que malgré le fait que j'ai finalement pas vu tant de films de lui que cela, l'homme et sa carriere me fascinent. Parce que c'est un scenariste hors pair. Parce qu'il continue d'etre fidele à ses idéaux, meme si je ne partage pas sa vision politique. Parce qu'apres +50 ans de carriere il est toujours là, et propose. Et parce que l'Ile Nue.

- OSHII Mamoru. Parce qu'il a toujours su transcender les univers dejà existants qu'il adaptait. Parce qu'il arriv à en garder l'essence tout en proposant une reflexion thématique qui le suit, film apres film. Parce que les bassets sont des chiens qui méritent le respect. Et parce que Ghost in the Shell et Patlabor II.

(je m'excuse aupres des Gosha, Fukasaku, Sabu, Kobayashi, Kinoshita, Yukisada, Yamada, Tsukamoto, Tsutsumi, Terayama, Suzuki(s), Kitano, Immamura, Ichikawa et autres oubliés. Je suis vraiment désolé de ne pas vous avoir inclus)

Mes 10 acteurs japonais préférés

- NAKADAI Tatsuya. Parce qu'il dégage une rage intérieur immense. Parce que son regard dans Sword of Doom m'a laissé paralysé. Parce que sa voix. Parce qu'il mettait de lui dans tous ses personnages.

- MIFUNE Toshiro. Parce qu'il avait une classe immense, meme habillé en samourai pouilleux. Parce qu'il a eu une carriere immense. Parce qu'il avait un sale caractere, qu'il etait porté sur la boisson. Et parce que finalement cinéma japonais rime un peu avec Toshiro Mifune

- TOMOROWO Taguchi. Parce qu'il est un acteur transformiste et innatendu. Parce qu'il n'a jamais renié ses racines underground. Parce que Tetsuo. Parce que la moustache lui va bien, et souligne à merveille ses qualités de jeu d'homme pervers.

- TADANOBU Asano. Parce que quoique l'on puisse dire sur sa nonchalance affichée, il a d'ors et déjà marqué l'histoire du cinéma japonais contemporain. Parce qu'il est éléguant en toute circonstance. Parce qu'il sait choisir ses roles et prendre des risques. Parce qu'il file le parfait amour avec ma chanteuse préférée. Et parce que GUITAAAAAAAAAAAAAAAR !

- KATSU Shintaro. Parce qu'il dégage quelque chose de hautement indefinissable. Parce que son caractere réputé bien trempé lui a permis de mener une carriere exemplaire d'acteur mais aussi de producteur. Parce qu'il sera pour toujours Zatoichi.

- KASE Ryo et ANDO Masanobu (oui, je triche). Parce qu'ils sont les meilleurs acteurs masculins des actuels jeunes trentennaires du cinéma japonais. Parce que leur talent éclatant à été jusqu'a maintenant sous exploité, voir sous estimé. Parce qu'ils sont beau gosses et charismatiques. Et parce que l'un des deux est né un 19 Mai.

- SHIMURA Takashi. Parce qu'il ne mérite pas d'etre dans l'ombre de Mifune. Parce que son visage fatigué hante quelques uns des plus grands films des années 40 à 60. Et parce que la justesse délicate de ses interprétations touche au coeur.

- ABE Hiroshi. Parce qu'avec sa grande taille et son physique loin du standard japonais, il est l'un des acteurs les plus visuellement interressants de la nouvelle génération. Parce qu'il oscille avec bonheur et réussite entre tous les genres. Parce son oeil pétille. Et parce que son tole dans Trick est un monument au panthéon des jdorama

- SHISHIDO Jo. Parce qu'il ne s'est pas contenté d'etre une belle gueule. Parce qu'il a illuminé quelques uns des plus beaux films pop arty, dont ceux de Suzuki. Parce que sa carriere la moins connue mérite de l'attention surtout quand il ose se moquer de lui meme. Parce qu'il a la classe des grands et que cela lui suffit sans avoir besoin d'etre un comédien hors pair.

- TERAJIMA Susumu. Parce son visage est indisociable d'une part majeure de la production japonaise contemporaine. Parce qu'il est surtout un second role d'exception, et que l'on regarde un film pour lui et non pour le premier role. Parce qu'il cachetonne tout autant qu'il prend des risques dans ses choix.

(je m'excuse sincerement aupres de Takakura Ken, que j'aurai absolument voulu inclure. Mais je n'ai plus la place)

Mes 10 actrices japonaises préférées

- TANAKA Kinuyo. Parce qu'elle a surement été la plus grande actrice japonaise pendant des années malgré le concurence réelle pour ce titre. Parce qu'elle a été l'égérie de Shimizu puis Mizoguchi. Parce qu'elle degageait un quelque chose de spécial. Et parce que ses films, elle fut la premiere réalisatrice japonaise, sont d'une belle justesse de sentiments.

- HARA Setsuko. Pärce qu'elle entretient le mystere sur sa fin de carriere. Parce qu'elle a été une des plus belles actrices japonaises. Parce que ses roles chez Ozu sont inoubliables. Parce qu'elle était et reste fascinante, dans une image de jeune éternelle de jeune femme.

- ITO Ayumi. Parce que malgré des choix de films limites, elle reste une actrice au formidable potentiel quand elle rencontre un réalisateur la méritant. Parce que Ageha. Parce qu'elle fut la premiere actrice de la nouvelle génération avec qui j'ai fait connaissance, des frissons me parcourant le corps. Parce qu'aussi elle est jolie comme un coeur.

- KURIYAMA Chiaki. Parce que son physique particulier et son aura magnétique ont fait d'elle une actrice qu'on aurait volontiers vu dans un pinky violence des 70's. Parce qu'elle mene une carriere étrange entre films commerciaux et choix auteuristes.

- INOUE Mao. Parce que depuis quelque mois elle est l'égérie de mon pari sur les actrices qui marqueront les prochaines années. Parce que dans le lot des actrices venues de la télévision elle est la plus douée, et la plus fraiche.

- MIYAZAKI Aoi. Parce que son sourire illumine mes journées moroses. Et parce qu'en dépit de la fascination que j'ai pour Ito Ayumi, elle reste indubitablement la meilleure actrice japonaise de la jeune génération. Et parce qu'elle aussi défend une carriere mixte entre films commerciaux et films arty.

- TAKAMINE Hideko. Parce qu'elle embellit encore plus les films de Naruse et Keinoshita. Parce qu'elle dégage une fraicheur et un naturel deconcertant. Et aussi parce que c'est une des plus belles femmes que j'ai jamais vu sur un écran de cinéma.

- KAJI Meiko. Parce que son animalité, son regard et son physique la placent d'office au panthéon des légendes du cinéma japonais. Parce que son mutisme du role de Sasori aura marqué mon esprit à jamais.

- OKADA Mariko. Parce que la caméra de son mari de réalisateur l'a rendue fascinante et mystérieuse. Parce qu'elle ne s'est pas contentée de la carriere à succes facile qui s'offrait à elle.

- TANI Naomi. Parce qu'au delà de ses roles SM dans les romans porno, elle irradiait d'ondes sexuelles comme aucune autre actrice du genre. Parce qu'elle avait un corps parfait, et parce qu'elle savait ce qu'elle voulait.

(je m'excuse sincerement aupres de Aoi Yu, que j'aurai absolument voulu inclure)

Et vous ?

Publié dans Divers

Commenter cet article

bourdel 12/01/2009 17:11

Moi en 1er (actrices)Maki HorikitaMao InoueErika SawajiriAya UetoFukada KyokoMirai ShidaErika TodaKii KitanoYamada Yu

popey 15/07/2008 14:03

pour moi tu as oublié Maki Horikita qui est la meilleure actrice japonaise de la nouvelle generation (elle s'adapte parfaitement a tout les rôle qu'on lui donne)plus Nagasawa Masami et Nana EiKura qui sont incontestablement d'excellentes actricesmais tu as inclus quand même Ito Ayumi, Inoue Mao que je trouve aussi sublime dans leur films ou dramasvoila pour moi

Boutigny Guillaume 15/07/2008 14:07


Je n'ai rien oublié. J'ai donné mes préférences (qui en plus ne vont pas vers les actrices et acteurs de jdorama, étant donné que je juge la majorité totalement ineptes. Voir si tu as envie mon
billet de reflexion sur la tendance endive du cinéma japonais).


Epikt 11/07/2008 11:20

Dans les grandes longueurs je te recoupe pas mal (en particulier sur les contemporains). Après j'avoue ne pas être très attentifs aux acteurs, même si j'en suis
un certain nombre, j'aurais donc un peu de mal à faire une liste. Par
contre, pour citer un nom que tu n'as pas mis, j'y aurais probablement inclus
Ryuhei Matsuda, pour moi le meilleur parmi les jeunes acteurs
contemporains (la concurence n'est pas rude, ça n'en enlève rien à son
talent), qui plus est faisant des choix de films assez intéresants.

Boutigny Guillaume 11/07/2008 11:31


Exact. Le fiston Matsuda j'ai pensé à l'inclure. Comme des dizaines d'autres. Mais j'ai dejà parler de lui dans un antique article et je voulais vraiment mettre en avant Masanobu Ando et Ryo Kase;
dont on parle malheureusement trop peu.
De toutes façons ce genre de liste c'est une horreur à faire.
(et j'ai aussi remarqué que niveau contemporain, on avait des gouts similaires)