Sexy Beam !

Publié le par Boutigny Guillaume

YAGUCHI Mari

Non, je n'ai pas craqué un fusible ces derniers jours pour vous parler d'une idoru made in Morning Musume. Juste que la nouvelle du retour de KAGO Ai dans la presse japonaise a fait remonter en moi plein de souvenirs dont le top du top de la jpop industrielle produite au kilo par l'usine Tsunku, j'ai nommé le Hello! Project (ou H!P). Des jeunes idoru chantant faux et se tremoussant dans un semblant de choregraphie collective sur des musiques entetantes; le tout dans des tenues frisant avec l'extreme bon gout. Et qui dit H!P dit forcément YAGUCHI Mari, affectueusement surnommée marippe.
Pourquoi Marippe et pas une autre ? Surement parce que ce petit bout de jeune fille puis de femme a su mener sa barque avec élégance, tournant à son propre avantage les regles imposées du genre. Surement parce que marippe a compris avant toutes les autres les regles du  jeu marketing. Et puis aussi parce que c'est tout simplement la plus jolie.

Reprenons au début. Née en 1983, marippe integre les Morning Musume lors du casting pour la seconde génération. Sous ces air de simili Ayu avant diverses operations de BTP, marippe commence à se faire remarquer par son entrain naturel et son coté délirée / sexy. Ce n'est pourtant qu'avec l'arrivée de la quatrième génération que la petite marippe sort véritablement du lot. Elle se teint tout d'abord les cheveux en blond, puis décide Tsunku (le dieu vivant du H!P) de lancer un sous groupe dont le concept tient du génie pur : les chanteuses sont de petites tailles. L'idée est acceptée, l'etiqette Mini Moni est collée en guise de nom de groupe et le public fait alors la connaissance de ce qui reste à ce jour un monument inégalable de la jpop; à condition d'etre nanti d'un sacré sens de l'humour (aux alentours du 120èeme degré). Le succès est donc au rendez vous (planétaire voir meme intersidéral comme le prouve le clip de Yankenpyon, tourné en décor naturel in the outta space; cake.
Car c'est bien grace à un cake que l'on apprendra pourquoi marrippe quitte un soir pluivieux de 2002 les Morning Musume et les Mini Moni. Dans le remarquable documentaire Mini Moni The Great Cake Adventure, marippe cède sa place de leader. Certains tabloids japonais ont pourtant essayé de faire circuler des rumeurs comme quoi marippe avait décidé de quitter les deux groupes pour anticiper une réaction de sa production suite à des photos d'elles prises en flagrant délit d'histoire amoureuse avec l'acteur OGURI Shun; chose totalement interdite, une pop idoru doit rester pure ! Mais tout le monde le sait, marippe s'envole vers d'autres obligations au sein de différents groupes du H!P, et laisse donc la direction de sa patisserie à une autre. Larmes.
Auto expulsée des MM, marippe n'en continue pas moins sa progression dans le H!P et diversie peu à peu ses activités, laissant meme de coté quelques temps sa passion du chant pour devenir MC lors des fameux concerts H!P (le rendez vous immanquables des amoureux des filles qui chantent mal mais qui s'habillent court).

Mais ce qui fait vraiment de marippe une icone de la jpop, c'est son sens aguerri de la communication. Dotée d'un style bien à elle, oscillant entre le kawai à mémé et la délurée sexy, marippe est la reine du marketing. Dernier exemple en date, pour promouvoir un film de One Piece dans lequel elle double un personnage, elle n'hesite pas à dire que son reve est de se marier avant ses 25 ans et que le mari idéal devrait aimer One Piece. Quelques semaines avant elle annoncait aimer se ballader nue chez elle..... des phrases d'une insolence rare, provacation réfléchie, dans le milieu des pop idoru toutes plus lisses les unes que les autres. De toutes façon, marippe n'a jamais réellement caché son intention de se créer une carriere où se nom ne se fonderait pas dans celui du H!P. Une soif de reconnaissance qu'elle étanche aussi en jouant dans des jdorama calibrés donc touchants d'intensité emotionnelle, ou des comédies musicales.

Ne manque plus maintenant qu'une véritable carrière solo pour que le monde entier puisse enfin ouvrir les yeux sur une des artistes les plus interessantes de ces quelques deux ou trois derniers millenaires.

Vas y marippe, t'est la meilleure !


YAGUCHI Mari (矢口 真里)

Publié dans Asian Sound

Commenter cet article